Fais quelque chose

Fais quelque chose pour changer les choses.

Fais quelque chose

Fais quelque chose. Quelle situation traverses tu que tu n’aimes pas? Que veux-tu que tu n’as pas? Que de t’asseoir et de te plaindre et de te lamenter, lève-toi et fais quelque chose à propos de ça.

Ce que beaucoup de gens veulent, c’est la richesse, la liberté et l’independance financière qu’elle procure. Mais vouloir sans rien faire a propos, ne rapportera rien. Peut être que le chemin que tu veux emprunter est mauvais et c’est cela qui t’empêche de faire le premier pas. Fais quelque chose, change de chemin. Qui ne risque rien, n’a rien, dit-on. Comment veux tu qu’on maigrisse en ton nom? Ou comment veux tu perdre du poids (ou en gagner) sans rien faire à propos de ton alimentation?

Fais quelque chose pour l’emploi

L’ un des plus grands problèmes parmi nous jeunes, de nos jours, est le chômage endémique. Mais, l’école te donne un diplôme, rien que ça, rarement un savoir-faire. Si tu as cherché à travailler pour les autres pendant des années sans aboutir, alors fais quelque chose: travaille pour toi même. Et pour cela, demande toi:

  • que sais tu faire?
  • quels sont les problèmes de ceux qui sont autour de moi?
  • Quels sont mes problèmes?
  • Qu’aiment ceux qui sont autour de moi, du bébé jusqu’au vieillard?
  • Que puis je leur apporter?

Mieux, demande toi toujours comment il est possible d’ameliorer ce qui existe. Le rendre plus facile, plus accessible, plus rapide….

L’ histoire du Projet CERCO ( https://groupecerco.com/wp/bj/) est avant tout partie de la question de savoir comment resoudre le probleme de ces milliers d’enfant qui ont le CEP mais sans l’entrée et qui ne peuvent donc entrer en 6e. Le projet CERCO est devenu groupe CERCO, rendant riche son concepteur, Mr Alain CAPO-CHICHI et rayonnant du Benin vers d’autres pays d’Afrique.

Non, cesse d’attendre le bureau et l’emploi salarié.

Rends-toi compte que la vendeuse de bouillie, de Ata et Tevi, de comes, de pate etc fait parfois plus de chiffre que le salarié.

Patience et communication

Et si tu te mettais a ton compte, soit patient. Un enfant ne naît pas avec des dents et ne naît pas en sachant marcher.Il faut que les gens sachent que tu existes et que tu as quelque chose d’utile à leur proposer. C’est de là que naît le besoin de communiquer autour de ce que tu fais, de ce que tu vends. Alors fais quelque chose: communique. Reseaux sociaux, télé, affiches, radio… selon tes moyens. Communique. Les clients viendront. Et alors rends leur le meilleur service possible, vends leur le meilleur produit possible, reserve leur le meilleur accueil qui soit. Fais quelque chose: fidélise ainsi tes clients.

Pardon, ne fais surtout pas comme ces gens qui ouvrent boutique, ont des services à proposer mais croisent les bras et attendent le client. Avec le meilleur produit et le meilleur service au monde, comment peux tu vendre si les gens ne savent pas que tu existes?

La richesse s’accumule, la fortune se bâtit

Et n’oublie pas que la richesse s’accumule, que la fortune se bâtit. Quand l’argent commencera à rentrer, aussi petit ou aussi important qu’en soit la quantité, fais des économies. Ne dépense pas pour les yeux du voisin. J’ai des economies et des richesses  mais je circule à vélo vaut toujours mieux que de dire ” Il fut un temps où je roulais X7 dans ce pays” et d’avoir des créanciers sur le dos. Choisir de vivre chichement est plus gratifiant que laisser les circonstances vous imposer la vie à mener. Avoir été riche est douloureux mon ami(e).

Et es tu déjà dans les liens des dettes? Commence à rembourser. Aussi petits que puissent être les montants remboursés. Peut-on encore parler de million quand on en soustrait 10 mille?

N’attends pas. N’attends surtout pas.

Prends ta croix et marche…Non, prends ta vie ta destinée et avance.

Si tu tombes, releve-toi.

si tu échoues, recommence autrement.

Mais fais quelque chose, n’importe quoi: fais un premier pas.

Tu y arriveras tôt ou tard. Et tu peux et tu dois commencer maintenant. Il n’y a pas d’âge pour commencer. L’erreur est d’attendre car le temps qui passe emporte avec lui des opportunités que tu aurais pu saisir, si seulement tu avais osé faire un premier pas.

Fais quelque chose, pour changer les circonstances que tu n’aimes pas et vivre la vie que tu aimes