pièces à fournir pour un prêt bancaire

Salarié? oui. Besoin d’un prêt bancaire? Ca arrive. Voici les pièces à fournir pour un prêt bancaire.

Premiere pièce: Une demande manuscrite

adressée à la Direction de la Banque où vous faites le prêt. Elle precisera le montant du prêt et le nombre de mensualités que vous souhaitez. Il y a dans les manques des exemplaires de ce type de demande. Vous pouvez demander et vous en inspirer.

Deuxieme pièce: Votre contrat de travail.

Cela permet à la Banque de savoir si vous en êtes en CDI ou en CDD et d’évaluer ainsi le risque qu’elle prend en vous accordant le prêt.

Troisième pièce: Vos trois derniers bulletins de paie.

J’estime que votre compte est domicilié dans la banque où vous voulez faire le prêt. Si ce n’est pas le cas, il faudra créer un compte dans cette banque.’

Donc, vous fournirez copie de vos trois dernières fiches de paie. Elles permettront a la banque d’avoir une idée de vos salaires et d’evaluer le montant de la quotité cessible. Evidemment, si le salaire fluctue, c’est le plus bas qui sera pris en compte. A partir de ce moment, faites une simulation de prêt et obtenez votre tableau d’amortissement qui est un tableau détaillant prêt, intérêts, mensualités et durée du prêt. Vous en aurez besoin pour la suite.

quatrième pièce: une attestation de présence.

Celle là, c’est la Direction des ressources humaines de votre entreprise qui vous la fournit. Elle precisera entre autres votre ancienneté dans l’entreprise et l’année probable de votre départ à la retraite. La Banque s’assure ainsi que vous pouvez encore travailler suffisamment longtemps pour couvrir le prêt.

Et de cinq: une domiciliation du salaire.

Ce document provient de votre entreprise également. Elle rassure la banque que votre salaire sera viré dans la banque durant toute la durée de votre prêt. C’est pour éviter que vous n’alliez créer un compte ailleurs et y faire virer votre salaire, privant la banque de son argent. Pour obtenir ce document, vous devez fournir le tableau d’amortissement que vous avez pris plus haut. Je vous le disais.

J’ai parlé de quotité cessible. C’est le pourcentage de votre salaire que la loi autorise la banque à prélever pour couvrir son prêt. Il est de 33% du salaire. Mais vous pouvez dépasser ce pourcentage. Pour le faire, il vous faudra un procès verbal de cession sur salaire: PVCS. Il se prend au tribunal de premiere instance.

Et de six (pas toujours necessaire), le PVCS

Le Procès verbal de cession sur salaire se prend donc au tribunal. Vous aurez besoin d’adresser une demande manuscrite au president du tribunal de première instance du lieu où vous voulez faire la demande, ajouter votre fiche de paie et le tableau d’amortissement de votre prêt. Et vous allez deposer le tout plus une petite somme au tribunal. Au bout de 24h ou 48h, vous revenez prendre votre PVCs que vous allez joindre à votre dossier de prêt.

Et voilà. C’est votre part du dossier. Et une fois ces pièces fournies, le dossier de pret sera monté. On vous proposera un contrat de prêt que je vous suggère de bien lire avant de signer.

La quotité cessible en question

Si vous gagnez 150 000fcfa, la banque peut prendre 50 mille dans un prêt. Si vous gagnez 300 mille, la banque peut prendre 100 mille environ. C’est ce que la loi dit. Mais supposons que vous gagnez 300 mille et vous voulez que la banque preleve 200 mille par mois? Vous devez faire un PVC. voilà. C’est une autorisation légale de dépassement de cette quotité cessible.

pièces à fournir pour un prêt bancaire

  1. une demande manuscrite
  2. le contrat de travail
  3. l’attestation de presence
  4. la domiciliation du salaire
  5. les trois dernieres fiches de paie
  6. (optionnel), le procès verbal de cession sur salaire, PVCS

Les erreurs à éviter

Vérifiez surtout les montants inscrits sur vos documents. J’ai été obligé de reprendre des documents pour une erreur de ……4fcfa. Assurez-vous que le PVCS tienne compte du montant total du pret (capital et interet) et que les mensualités soient bien renseignées. Verifiez que le montant du salaire inscrit sur la domiciliation soit le bon.

Enrin, n’oubliez pas que le prêt, c’est vous qui le remboursez et que vous aurez besoin de mener une vie normale. eviter donc de gager tout votre salaire, quelle que soit l’importance de l’objet du prêt.